Gagner de l'argent

Site de niche : conseils et astuces pour un site de niche qui rapporte

Créer un site de niche pour gagner de l’argent de l’argent est une idée intéressante, qui demande quelques connaissances. En effet, ces sites spécialisés sur un thème précis, souvent créés pour générer des compléments de revenus peuvent attirer les foules quand ils sont bien rédigés, bien présentés et surtout bien positionnés dans les résultats de recherche de Google. Voici un guide complet pour concevoir un site de niche performant, autour d’une passion ou d’une idée supposément viable, pour arrondir vos fins de mois.

Qu’est-ce qu’un site de niche ?

Un site de niche est un site qui va traiter d’un thème très précis, afin de cibler des visiteurs auxquels vous désirez vendre un produit. A l’inverse des Blogs, qui sont là pour partager une passion et pour rassembler une communauté d’utilisateurs autour d’un thème parfois large (le voyage, le foot, le jeu vidéo…), le site de niche est conçu pour générer de l’argent.

Il est possible de savoir comment gagner de l’argent avec un blog, mais ce n’est pas sa finalité première, tandis que le site de niche est créé dans ce but.

site de niche

L’idée est de choisir un sujet porteur, qui va intéresser un petit groupe de personne, et de prendre la place de n°1 (dans l’idéal !) sur Google afin de devenir la référence du domaine. Il peut s’agir d’un site sur les dauphins, d’une plateforme sur le ping-pong en France, d’un site sur les valises cabines, ou d’une plateforme sur la gastronomie coréenne… L’important est de vous focaliser sur un thème spécifique et de fournir des informations de qualité.

Le site de niche devra être monétisé, ce qui vous permettra de générer des revenus passifs, qui peuvent aller de quelques euros par mois à plusieurs milliers pour les sites les plus performants. On vous explique comment procéder pour créer ce type de plateforme en ligne, pour en faire une référence du genre et pour gagner de l’argent avec.

Les différents types de site de niche

Afin que vous ayez une idée précise des sites de niche existant, référençons les différents types de plateformes qu’on trouve sur le net, sous cette appellation.

Le site de niche à l’ancienne

Le site de niche existe depuis les prémices d’internet, à une époque où la concurrence était moindre, que le design importait peu et que les règle de référencement étaient bien moins strictes qu’elles ne le sont désormais.

Les premières versions de ces sites prenaient la forme de plateforme contenant une masse d’information regroupée sur peu de pages (une dizaine maximum), accompagnée de nombreux liens publicitaires cliquables. La publicité omniprésente, en lien avec le sujet traité, permettait à son gestionnaire de gagner quelques dizaines d’euros mensuels. En cumulant les sites de ce type, les meilleurs créateurs de site de niche pouvaient même en vivre.

Mais nous ne sommes plus en l’an 2000 et ce genre de sites de niche à fait son temps. Il en existe encore beaucoup, mais sont désormais classés comme des sites Spam et Google (mais aussi les autres moteurs de recherche) les pénalisent fortement.

Inspirez-vous en pour voir ce qu’il ne faut plus faire !

Le site d’autorité

Bien plus pertinent, le site de niche d’autorité, qui va devenir la référence absolue sur un thème précis. Pour en arriver là, la plateforme doit offrir du contenu de qualité (sourcé ou vérifié), il doit respecter les règles de référencement de Google et servir de point de repère à une communauté de passionnés qui pourra vivre à travers les forums / les commentaires du site, et partager ses articles sur les différents réseaux sociaux.

En le monétisant, via les différentes méthodes que nous développons plus bas, vous pourrez gagner de l’argent tout en offrant votre expertise dans un domaine. Comme vous l’imaginez, devenir le N°1 sur un thème demande un certain investissement en temps mais c’est payant !

Les sites de niche Amazon

Plus populaire que jamais, Amazon possède un programme d’affiliation très bien construit, qui permet de mettre en avant ses produits vendus sur un site de niche, via des encarts animés, des images cliquables et autres incitations à l’achat.

C’est un type de sites de niche très courant, qui peut fonctionner à merveille si vous trouvez le bon créneau. Les utilisateurs sont rassurés de voir que vous proposez des produits à travers la plus vaste plateforme commerçante du net – ce qui leur permet de bénéficier des conditions de vente avantageuses du site – et en tant que créateur du site de niche, vous aurez accès à un large choix de produits, car on trouve quasiment de tout sur Amazon.

Quand un visiteur clique sur le lien et passe commande sur Amazon, vous recevrez un pourcentage du panier, même s’il ne commande pas immédiatement, grâce aux cookies !

Les sites affiliés

Le site de niche qui fonctionne par affiliation repose sur le même principe que le site Amazon, mais vous passerez simplement par un autre programme d’affiliation.

Admettons que vous lanciez un site sur les régimes post-grossesse, vous pourriez établir un partenariat (une affiliation) avec un programme de compléments alimentaires minceurs, que vous pourrez promouvoir sur vos articles. Vous recevrez un pourcentage des ventes à chaque commande.

Une solution intéressante, d’autant plus que les programmes pour devenir affiliés sont nombreux et qu’on en trouve dans la plupart des domaines !

creer de site niche

Comment créer un site de niche ?

A l’instar de la création d’un blog gratuit sans pub, la création d’un site de niche n’est techniquement pas compliquée du tout. Il faut toutefois procéder par étapes, afin d’être sur de ne pas gaspiller son temps dans un projet qui ne rapporte rien. Car oui, si vous créez un site de niche, c’est pour gagner de l’argent !

Voici comment faire pour vous lancer !

Trouver l’idée

Evidemment, la première chose à faire, c’est de trouver la bonne idée pour votre site de niche ! Vous pouvez envisager de partir sur un sujet que vous connaissez, si vous avez une passion ou une expertise peu commune, ou bien opter pour un sujet qui génère une certaine demande et qui n’est pas / peu traité.

Pour cela, il faut observer le monde, vous inspirer de vos lectures et de vos conversations avec vos proches qui pourront vous donner la bonne idée, mais vous pouvez également choisir une niche en regardant les produits qui se vendent le plus sur les grands sites de e-commerce (ex : chaise de gamer, guirlandes de Noël en fin d’année…) et vérifier que le marché n’est pas saturé.

Analyser les statistiques de recherche

L’idée du site de niche repose sur la faible quantité de personnes intéressées par votre sujet. Il est donc important d’analyser le nombre de visiteurs potentiel et la concurrence.

Vous pourrez le faire via une recherche de mot-clef sur Google AdWords, pour trouver les requêtes les plus pertinentes et voir si votre site de niche peut être viable. Gardez en tête qu’un mot clef qui donne un trafic potentiel compris entre 5000 et 10 000 est intéressant.

Vérifiez également les requêtes proches sur lesquelles vous pourriez écrire, afin d’être sûr d’avoir assez de thèmes pour étoffer le contenu de votre site de niche.

Comparer avec les sites de niche sur le sujet

Vous avez votre sujet ? Intéressez-vous maintenant aux sites les plus en vus qui traitent des mêmes notions que vous. Tapez la requête sur Google et regardez les sites disponibles. Vous verrez, en fonction de leur optimisation de leur style si vous estimez pouvoir faire mieux.

Pour vous aider dans ces différentes étapes, on vous recommande d’utiliser des outils comme Google AdWords, SemRush, KWfinder ou Ubbersuggest.

Choisir le bon nom

Le nom de votre site de niche est important, et il doit permettre d’identifier immédiatement le thème traité : faites-en sorte qu’il contienne le mot-clef principal ! Il faudra acheter un nom de domaine, ce qui est en général proposé par l’hébergeur, et vous aurez deux options :

  • Opter pour un nom de site précis, sur votre spécialité. Ex : laissepourchien.fr
  • Choisir un nom plus thématique, du style : accessoireschiens.fr

S’il est disponible, on vous recommande de choisir la première option, qui permettra un meilleur référencement et qui contiendra votre thème principal. On préfère les sites en .fr et .com, voire en .info, .org ou .eu, qui font plus sérieux qu’une extension qui reprend le nom de l’hébergeur.

On évite les tirets, les noms de domaine trop longs ou les noms fantaisistes, pour ne pas égarer le lecteur potentiel ni déplaire à Google !

site gagner argent

Quel hébergeur pour mon site de niche ?

Pour que votre site existe, il faut qu’il soit hébergé. De nombreuses plateformes proposent un hébergement, avec ou sans nom de domaine, et si des versions gratuites sont disponibles, mieux vaut dépenser quelques euros pour une solution payante, qui sera plus complète et plus sécurisée.

Parmi les plus populaires, on trouve :

  • OVH
  • Hostinger
  • Lws
  • O2switch
  • 1&1

Faites votre choix en fonction des tarifs, du support proposé et de l’espace de stockage alloué à votre site.

Quels CMS ?

Le CMS (pour Content Management System) est l’outil qui vous permet de modeler le site et d’insérer du contenu. Il en existe plusieurs, dont le plus connu reste WordPress, qui est utilisé par 1/3 des sites internet.

Gratuit ou payant selon vos besoins, vous choisirez celui qui vous convient en fonction de l’interface, des plugins qui peuvent vous être utiles (tableaux de prix, bouton, design…) et des mise à jour proposées.

Faut-il être un spécialise du thème de son site de niche ?

C’est une des questions récurrentes chez ceux qui désirent se lancer dans un site de niche : dois-je être un expert de mon domaine ? Si c’est un facteur déterminant pour un blog, via lequel vous partagerez une passion, ce n’est pas obligatoire pour un site de niche.

Vous pouvez tout à faire lancer votre site en ne connaissant pas grand-chose sur le sujet et lire, vous informer et recueillir les informations sur des sites spécialisés, afin de proposer du contenu de qualité à vos lecteurs.

L’important est d’écrire des articles qui comportent des informations vérifiées, sans vanter des mérites inexistants d’un produit (au risque d’être pénalisé par Google). Si vous manquez de temps, vous pourrez même déléguer cette tâche de recherche / écriture à des rédacteurs qui feront le travail pour vous. Un gain de temps certes, mais qui ne sera pertinent que quand votre site de niche commence à tourner correctement. Sinon, vous pourriez dépenser plus que vous ne gagnez au départ.

Intéressons-nous à la création de contenu, qui est l’une des étapes les plus importantes pour un site de niche efficace.

Créer du contenu pour un site de niche performant

Votre site doit contenir des articles qui répondent à tous ce qu’un visiteur peut se poser comme question sur le produit ou le service dont vous parlez. Mettez vous à la place de vos lecteurs et rédiger des articles qui englobent toutes ces interrogations.

Le contenu

Organiser un site de niche, avec des catégories, des menus clairs et une page d’accueil qui ranke sur votre mot clef principal. Si vous souhaitez vendre des colliers pour chats, la page principale recensera les points essentiels et renverra vers les articles correspondant (comment choisir un collier pour chat ? Quelle taille pour le collier de mon chat ? Collier pour tel race, quelles sont les meilleures marques de collier pour chat, etc.).

Ensuite, il faut rédiger des articles qui se lisent bien, avec des titres et intertitres, des mots en gras, et des liens qui renverront vers les pages de vente des produits. Cela facilite la navigation pour le visiteur et ça vous permet de faciliter la compréhension et la structure de votre site de niche, pour un meilleur référencement Google.

Alimenter le site

Il est souvent question de quantité, quand on évoque la création d’un site de niche : combien d’article ? quelle taille pour chacun d’eux ? Quelle densité de mot-clef ? Il s’agit d’un travail de SEO (Search Engine Optimization) qu’il faudra faire pour grimper dans le référencement.

Pour un petit site de niche, le minimum serait de 10 articles, mais mieux vaut opter pour 20, 30 articles, pour un site aussi complet que possible. Il faut au moins 1000 mots par article, mais comme pour le nombre d’articles, il est recommandé d’écrire des articles plus longs, de 2000 ou 3000 mots, pour être exhaustif.

Ne tombez pas dans l’excès inverse, avec des articles trop longs ou trop d’articles, au risque de vous répéter et de perdre en pertinence.

Surtout, liez les articles entre eux (ce qu’on appelle le maillage interne), pour que votre site de niche soit facile à lire. C’est aussi un critère essentiel pour un bon référencement par les bots Google, qui jugeront de la qualité de vos informations en naviguant aisément sur votre plateforme.

Parmi les conseils pour une rédaction de contenu efficace, il peut être judicieux d’opter pour l’utilisation de la première personne, afin de vous adresser directement à votre communauté et de tisser un certain lien, qui poussera le visiteur à revenir sur votre plateforme, à parler de votre site à ses proches et à partager vos articles sur les réseaux sociaux.

Promouvoir votre site de niche

Si le référencement naturel, qui dépend de la qualité de votre contenu rédactionnel est capital, la promotion du site via des canaux extérieur l’est tout autant. Pour faire simple, gardez en tête que plus vous êtes visibles, plus votre site sera populaire.

Pour cela, vous pouvez opter pour des liens sponsorisés, qui font une publicité de votre site sur une autre plateforme. Il faudra en contacter les gestionnaires et négocier un tarif, pour un article au sein duquel une ancre (= un lien) sera insérée dans un texte.

L’inverse est possible également, si vous désirez échanger des faveurs : vous écrivez un article en insérant un lien pour un autre site et en échange, il place la référence du votre dans l’un de ses articles.

Enfin, ne négligez pas le pouvoir des réseaux sociaux, qui permettent de donner un maximum de visibilité à votre plateforme.  

Suivre l’évolution

Il ne faut pas être impatient, car un site de niche n’atteint pas les sommets en un éclair. Une fois que le principal est sur votre plateforme, il faut l’alimenter régulièrement (toutes les semaines / 2 semaines / tous les mois) pour le faire vivre et pour continuer à générer un trafic constant.

Un site actif se maintient dans le référencement Google et il est plus plaisant pour un visiteur d’avoir des actualités et des promotions ponctuelles, qui le pousseront à revenir régulièrement.

Pour suivre l’évolution de votre site de niche, utilisez un outil comme Google Analytics ou l’une des autres solution (gratuites ou payantes) que vous trouverez sur le net.

site niche gratuit

Générer des revenus avec un site de niche

Votre site est en vie, il faut maintenant passer à l’essentiel : le monétiser ! Quand on créer un site de niche, c’est pour gagner de l’argent et plusieurs solutions s’offrent à vous pour le faire :

  • Le système de publicité Adsense ou une autre régie publicitaire, qui vous permet d’être rémunéré pour héberger des pubs, soit en échange de l’affichage, soit quand un visiteur clique sur l’une des publicités en question
  • Les programmes d’affiliations, comme celui d’Amazon que nous évoquions plus haut (mais c’est loin d’être le seul), via lesquels vous recevrez une commission définie au préalable pour chaque vente effectuée via votre site
  • La vente de service / d’ebook directement sur votre site : vous avez un site sur les rencontres amoureuses ? Vendez des guides de séduction sous forme d’ebook ! Votre site de niche concerne la perte de poids ? Proposez des programmes minceurs !
  • Les articles sponsorisés permettent de générer des revenus, car un site pertinent et en vue attirera d’autres entrepreneurs qui veulent promouvoir leur plateforme ou des entreprises qui veulent gagner en visibilité. Vous serez payé pour rédiger un article, contenant le lien pour le site/ l’entreprise qui vous aura contacté
  • La vente du site est une option, pour les plus investis. Si vous parvenez à créer un site de niche qui devient une référence, il pourra intéresser de potentiels investisseurs, qui vous le rachèteront pour en tirer les bénéfices, sans avoir eu à faire tout le travail initial.

Des solutions diverses, cumulables pour certaines, qui permettent à certains créateurs de vivre confortablement de ce business, surtout lorsque vous créez plusieurs sites de niche. Si au départ, l’investissement en temps est grand, vous prendrez le coup de main et passé le premier site, vous pourriez prendre goût à cette pratique et multiplier les expériences.  

Exemples de sites de niche

Concrètement, le site de niche peut traiter de tout, du moment qu’il s’agit d’un sujet spécifique au sein d’une thématique. On ne fera pas un site sur les chiens, mais plutôt un site sur les laisses pour chiens, de la même manière qu’il faudra se spécialiser sur les gentes de voiture plutôt que sur l’automobile en général. Vous voyez le principe ? Voici quelques exemples de site de niche :

  • Les sites de cosmétique, spécialisés sur un produit particulier (pour les cheveux bouclés, pour prendre soin des cheveux crépus…)
  • Un site de niche sur les produits du terroir d’une région particulière (ex : la gastronomie du Sud-ouest)
  • Les plateformes qui mettent en avant le Do It Yourself, sur lesquelles vous proposerez des produits pour créer des bougies, des tricoter, pour faire des bijoux…
  • Les sites de niches relatifs à la pêche, à la chasse, à la survie, qui proposeront des accessoires et des conseils
  • Les sites dédiés aux parents et aux activités pour éveiller un enfant, avec des jeux, des coloriages, des activités sous forme de jeux de plateaux…

La liste est infinie et les sites de niche qui fonctionnent à un instant T ne seront pas les mêmes plus tard. Toutefois, certains créneaux sont porteurs et il suffit de vous creuser un peu les méninges pour dénicher le bon filon !

Du temps et de l’envie pour des sites de niches qui fonctionnent

Vous lancer dans la création d’un site de niche requiert du temps et de l’envie, mais vous pourriez être largement récompensé pour cet investissement. Résumons les étapes essentielles à suivre :

  • Trouver l’idée pour votre site de niche
  • Etudier le marché pour savoir comment vous positionner
  • Concevoir le site, avec un nom de domaine, un hébergeur et le bon CMS
  • Alimenter le site en contenu
  • Générer des gains, via des ventes, de la publicité ou des partenariats
  • Suivre l’évolution de votre site !

En suivant ces étapes et ces recommandations, vous parviendrez à faire des sites de niche qui performent et à gagner quelques dizaines ou centaines d’euros en revenu passif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page