Comment investir son argent : être jeune et placer ses économies en investissement

comment investir jeune

Investir son argent n’est pas seulement réservé aux personnes bien ancrées dans le monde professionnel. Les jeunes aussi peuvent se lancer dans l’investissement ! En effet, même si vous disposez d’un petit apport, plusieurs solutions permettent d’investir son argent jeune. En investissant votre argent tôt, vous pourrez ainsi vous constituer une épargne solide et fiable.

Voici les avantages, les domaines où investir et les pièges à éviter pour investir son argent lorsque l’on est jeune.

Pourquoi investir lorsque l’on est jeune ?

Etre jeune signifie avoir du temps devant soi. En investissant votre argent jeune, vous pourrez ainsi profiter d’une durée de placement longue et offrant une rentabilité intéressante sur le long terme.

Investir tôt est également un bon moyen d’anticiper un projet futur. En effet, investir son argent jeune permet de mieux se préparer à des moments importants de sa vie (achat d’une voiture, d’un bien immobilier…) et pouvant avoir un impact sur sa situation financière. Grâce à votre investissement, vous pourrez ainsi mieux y faire face.

investir son argent jeune

Lorsque vous investissez, les intérêts récoltés au fil du temps viennent augmenter votre capital. Ce mécanisme crée un cercle vertueux : les intérêts que vous récolterez cette année viendront s’ajouter à ceux de l’année précédente. Grâce à cette « accumulation », votre capital gonflera !

En investissant jeune, vous pourrez également répartir vos placements sur le court, moyen et long terme et selon vos objectifs (achat d’une maison, préparation de la retraite…). De ce fait, votre portefeuille d’investissement sera bien diversifié, ce qui est idéal.

Investir son argent jeune : quelles sont les différentes possibilités d’investissement ?

Les livrets bancaires

Sans frais d’ouverture, de clôture et de gestion, les livrets bancaires présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, ils permettent d’épargner sans risque et ce, même si vous disposez de peu de revenus. De plus, l’argent que vous placez sur votre livret sera disponible dès lors que vous en aurez besoin. Les livrets ne sont pas non plus fiscalisés. Ils sont donc intéressants pour épargner sans risque et de manière constante.

Mais malgré leurs avantages, notez que les livrets bancaires affichent une rentabilité peu élevée. De plus, ils sont plafonnés.

En résumé, les livrets bancaires constituent une belle opportunité de placement. Ces derniers permettent également de se familiariser avec l’épargne dès son plus jeune âge. En revanche, ils sont peu rémunérés.

Bon à savoir : pour les jeunes, le Livret Jeune est le livret incontournable ! Accessible entre 12 et 25 ans, les rendements du Livret Jeune varient de 0,75% à 2% selon les banques. En plus, son ticket d’entrée est très accessible : 10 euros en moyenne. Ouvrir un CSL (Compte sur Livret), un LDD (Livret de Développement Durable) ou un Livret A est aussi une idée judicieuse. Leur plafond varie ainsi que leur taux qui est compris entre 0,20% et 0,75%. Le PEL (Plan d’Epargne Logement) est un autre placement intéressant pour préparer une future construction ou acquisition immobilière.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est un contrat entre vous et un investisseur. Dans ce contrat, vous devrez nommer un bénéficiaire. En cas de décès, ce dernier percevra la somme d’argent que vous aurez placé. Il bénéficiera aussi d’une fiscalité intéressante et de compensations supplémentaires selon le contrat auquel vous avez souscrit.

Aujourd’hui, l’assurance-vie est très plébiscitée par les Français. Pour les jeunes actifs, elle leur permet de faire fructifier leur argent à court, moyen ou long terme tout en bénéficiant d’une fiscalité avantageuse. Vous pouvez placer votre argent sur différents supports : unités de compte, fonds en euros à capital garanti, fonds immobiliers… L’argent placé sur une assurance-vie n’est pas bloqué.

Pour les jeunes, l’assurance-vie est donc un placement intéressant : votre argent sera disponible à tout moment et son rendement est plus élevé que le PEL ou les livrets.

Si vous envisagez d’ouvrir une assurance-vie, il est conseillé de le faire le plus tôt possible.

L’immobilier

Investir dans l’immobilier lorsque l’on est jeune n’est pas impossible. Cet investissement est intéressant pour les jeunes souhaitant se constituer un patrimoine et devenir propriétaire. Notez cependant qu’acheter un bien immobilier vous engage sur le long terme et vous demande de souscrire un crédit auprès de votre banque. Ceci peut être difficile à gérer si vous débutez dans la vie active.

L’achat d’un bien neuf

En fonction de votre situation financière, vous devrez analyser les offres adaptées à votre demande afin de demander un financement à votre établissement bancaire.

les investissements à réaliser jeune

Une fois votre crédit remboursé, vous n’aurez pas à payer de loyers contrairement au statut « locataire ». Le fait de ne plus rembourser de loyers vous permettra de réaliser d’éventuels travaux, synonymes de plus-value. Grâce à cette dernière, votre bien prendra de la valeur, ce qui est important en cas de revente.

La location-vente

La location-vente permet d’accéder à la propriété via la location, autrement dit en payant un loyer. A la fin de votre contrat, vous deviendrez propriétaire du bien. Les diverses mensualités versées seront considérées comme une épargne une fois le contrat terminé.

Si vous décidez de déménager et donc de quitter le logement, les loyers que vous aurez versés seront « perdus ».

L’achat d’un terrain

Acheter un terrain est moins coûteux que l’achat d’un bien, mais ce projet nécessite un investissement élevé. En effet l’achat d’un terrain engendre des travaux importants, mais intéressants d’un point de vue financier. Ceci est aussi valable pour l’achat d’un bien non habitable, moins cher qu’un logement habitable, mais qui nécessite des travaux importants pour le rendre décent.

Investir dans l’immobilier via une SCPI : une bonne idée ?

Vous souhaitez investir dans l’immobilier, mais sans les contraintes liées à l’entretien ou à la gestion ?

Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) permettent d’acheter des parts dans un patrimoine immobilier géré par un professionnel (commerces, bureaux…) et sans y investir des sommes importantes. Ici, l’épargnant détient donc des parts de société.

Autre avantage des SCPI : elles sont accessibles à tous les budgets. Après avoir choisi la catégorie de SCPI répondant à vos attentes, vous devrez déterminer le moyen pour financer votre investissement. Vous n’avez pas assez de fonds ? Souscrivez un crédit.

Dans le cadre d’une SCPI, les niveaux de rentabilité sont intéressants : entre 4% et 7% en fonction des SCPI. La rentabilité d’une SCPI est donc élevée et sur le long terme, ce type d’investissement est attractif.

Et la bourse ?

Si investir en bourse peut faire peur, en réalité, cet investissement ne demande pas à ce que vous placiez votre argent au hasard. Ainsi, en plaçant votre argent dans des entreprises reversant des dividendes, vous pourrez percevoir des dividendes tous les trimestres ou à la fin de l’année et ce, sans intervenir (comme les revenus passifs). Vous pourrez également acheter des actions à tout moment.

conseils pour investir jeune

=> Avant de vous lancer dans un tel investissement, il ne faut pas hésiter à vous renseigner pour en connaître davantage sur le fonctionnement et l’investissement en bourse. C’est important pour réussir ! Quel que soit votre niveau, jetez un oeil aux livres sur la bourse que vous avons sélectionnés afin de vous aider à choisir celui qu’il vous faut.

L’investissement en bourse doit également être lancé avec précaution, car c’est un placement à risque. Pour investir, vous pouvez souscrire un PEA (Plan d’Epargne en Actions) ou encore un compte-titre. Dans ces enveloppes, vous aurez la possibilité de gérer un portefeuille et d’investir sur des actions ou via des fonds.

A noter : découvrez le robo advisor, un programme capable de gérer un portefeuille d’actifs.

Conseils pour investir jeune sans risque

Si vous avez décidé d’investir votre argent jeune, il est essentiel d’éviter les erreurs dont certaines peuvent vous conduire droit dans le mur. Voici nos conseils pour éviter les pièges et risques :

  • Constituez-vous une épargne de précaution : cette dernière vous permettra de faire face aux imprévus (panne de voiture, perte d’emploi…). Sans une épargne de précaution, votre investissement sera plus risqué. En effet, investir son argent est rentable à long terme. Si vous avez besoin d’argent de toute urgence, vous allez être tenté de récupérer votre argent placé. Conséquences : vous allez perdre toute rentabilité et votre investissement aura été inutile.
  • Fixez-vous des objectifs : avant d’investir, demandez-vous pourquoi vous souhaitez placer votre argent. Ceci vous permettra de connaître la durée de votre investissement.
  • Pensez long terme : lorsque l’on est jeune, la motivation qui pousse à investir est la volonté de gagner de l’argent en un minimum de temps. Le problème est qu’un investissement devient rentable à long terme. Il faut donc être patient !
  • Formez-vous : avant de vous lancer dans un quelconque investissement, il est important de vous former afin d’acquérir des connaissances dans ce domaine. En effet, ce que vous ne savez pas en termes d’investissement peut vous coûter cher (belles opportunités manquées, capital perdu…). Que ce soit sur internet ou dans les livres, vous trouverez de nombreuses informations qui vous seront utiles et nécessaires pour investir.

investir son argent

Vous pensiez qu’investir son argent jeune était impossible ? Maintenant, vous savez que ceci est réalisable, car vous pouvez investir avec de petites sommes d’argent. Immobilier, bourse, livrets bancaires… les possibilités d’investissements sont multiples lorsque l’on est jeune.

En revanche, acquérir des connaissances en investissement est l’élément le plus important. Et n’oubliez pas qu’en investissant tôt, vous pourrez développer vos connaissances et ceci sera un atout considérable pour vos futurs investissements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *