Sites rémunérateurs

Foule Factory avis : le crowdsourcing peut-il vous permettre de gagner de l’argent ?

Parmi les nombreux sites multi-rémunérateurs à succès, il y a Foule Factory. Première plateforme de crowdsourcing de France, elle propose tous les jours des milliers de missions rémunérées à sa communauté de fouleurs qui engrange ainsi plusieurs centaines d’euros par mois. Si vous aussi vous souhaitez arrondir vos fins de mois en réalisant des tâches simples et rapides depuis votre domicile, lisez donc notre avis au sujet de Foule Factory !

Foule Factory avis : comment ça marche ?

Foule Factory est une start-up française, inspirée d’un phénomène très populaire aux Etats-Unis : le crowdsourcing. Traduit littéralement, le crowdsourcing signifie fournit par la masse. Ou produit par la foule, d’où Foule Factory…

Foule Factory, Yappers.club et Wirk.io.

Avant d’expliquer un peu plus concrètement ce qu’est le crowdsourcing, nous allons nous attarder quelques lignes pour éclaircir un point qui peut prêter à confusion.

Foule Factory est le nom de la plateforme de crowdsourcing lancée initialement en 2015 et dont Daniel Benoilid est l’un des co-fondateurs. D’ailleurs, le site foulefactory.com existe toujours et n’a pas changé de nom. Mais depuis quelques années, lorsque vous essayez de vous inscrire, vous êtes automatiquement redirigé vers une autre plateforme appelée Yappers.club.

D’un autre côté, sur le site officiel, on trouve la rubrique « Lancement de Wirk.io« . Il s’agit tout simplement de l’évolution de Foule Factory. La différence étant que ce nouveau site s’adresse exclusivement aux entreprises et que les services proposés sont beaucoup plus aboutis qu’auparavant. D’ailleurs, Wirk s’apparente plus à un outil de gestion de projet qu’à un simple site de sous-traitance.

Mais à l’occasion de cet article, Wirk ne nous intéresse guère. Ce qui est important de retenir, c’est que Foule Factory s’appelle à présent Yappers.club. Et que Yappers.club recrute les particuliers qui souhaitent gagner de l’argent en réalisant des micro-tâches rémunérées. Ces micro-tâches, elles sont commandées par des entreprises françaises via le site Wirk, développé par les mêmes personnes qui ont conçus Foule Factory. Voilà, la boucle est bouclée comme on dit !

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Petite précision faite, voyons à présent un peu plus concrètement ce qu’est le crowdsourcing. Comme nous le disons un peu plus tôt, il s’agit de la production par la masse. C’est à dire qu’on divise une tâche longue et laborieuse en un très grand nombre de petites tâches. Qui du coup ne sont plus longues et laborieuses mais simples et rapides.

Cela vous rappelle certainement quelque chose … Du coup, vous-vous dites : « ben oui, mais aujourd’hui quand c’est comme ça, on demande à un ordinateur ou à un robot« .

Foule Factory avis

C’est vrai. Sauf que, chers amis, les robots ne peuvent pas encore remplacer les Humains à 100%. Il y a en effet pleins de petites tâches simples qu’aucun algorithme ne saurait résoudre. Alors que, ironiquement, n’importe quel Humain peut le faire.

Par exemple il n’existe aucun algorithme capable d’interpréter un sentiment ou une émotion. Un peu moins cliché : aucun n’est capable de différencier un t-shirt pour enfant d’un t-shirt pour adulte. Ou de saisir le montant d’un ticket de caisse un peu effacé dans un fichier excel. Tout cela, seul l’Humain peut le faire. Et si on le paye pour cela, alors il voudra éventuellement le faire.

Voilà, c’est ça le crowdsourcing. Et pour la petite histoire, c’est Jeff Bezos, directeur et fondateur d’Amazon qui a eu l’idée en premier. Allez donc jeter un oeil à notre article : comment travailler pour Amazon ?

Foule Factory avis : combien d’argent peut-on gagner ?

(Pour des raisons de commodité, nous continueront de parler de Foule Factory plutôt que Yappers.club. Après tout le site existe toujours et tout le monde continue de parler de Foule Factory.) Bref, fermons la parenthèse.

Vous souhaitez certainement savoir si votre collaboration sur Foule Factory vous permettra réellement de générer des revenus.

La réponse est oui. Le fait est que Foule Factory est l’un des rares sites multi-rémunérateurs qui vous propose du cash et qui vous permet de retirer vos gains dès que vous le souhaitez. Comme nous l’avons vu à l’occasion de notre article concernant Swagbucks (le géant américain du crowdsourcing), généralement on vous rémunère plutôt avec des bons d’achat qu’avec un virement Paypal. Ce qui n’est pas mal non plus, mais parfois ce dont on a besoin c’est d’argent…

Toutefois, une chose est sûre, ce n’est pas sur Foule Factory que vous pourrez vous faire un salaire ! Même si le site assure que les missions sont toutes rémunérées entre 10 et 15 euros de l’heure, en réalité vous ne toucherez que quelques euros par tâche effectuée. En effet, les missions en question ne vous prendront jamais une heure ! Plutôt une dizaine de minutes.

Et puis même si vous vouliez passer vos journées à cliquer sur des t-shirts verts, vous ne pourrez de toute façon pas gagner plus de 250 euros mensuels. En effet, pour que tout le monde puisse avoir du travail, Foule Factory se charge de répartir les tâches de manière égale entre ses collaborateurs.

Quels types de micro-tâches rémunérées trouve-t-on sur Foule Factory ?

Vous ne pourrez pas compter uniquement sur Foule Factory pour payer vos factures. Mais 250 euros par mois, c’est tout de même un plus non négligeable. D’autant que le travail à effectuer est extrêmement simple et rapide.

Traitement de données.

Parmi les missions rémunérées que l’on pourra vous proposer sur Foule Factory, il y a le fameux traitement de données.

Par exemple : des tweets au sujet d’un nouveau produit. Admettons qu’une entreprise souhaite savoir ce qui se dit de son produit sur les réseaux sociaux. Elle récolte tous les tweets, les statuts ou les posts qui le mentionne et vous devrez ensuite les classer selon quelques critères d’appréciation tels que bon, mauvais ou neutre.

Recherche.

Il arrive que les fichiers clients des entreprises soient incomplets. Cas typique : le commercial a bien renseigné le nom du client et le mail, mais il manque le numéro de SIRET. Ou encore, le dossier de veille marketing est incomplet : il manque quelques adresses web. Bref, il s’agit généralement de googler une requête spécifique et de noter la première réponse qui apparaît.

Transcription.

Il s’agit ici de transcrire des documents physiques vers un format digital. Par exemple : un ticket de caisse, un reçu, une note écrite à la main etc. Ici il s’agira donc de copier un contenu existant. Notez que ce contenu peut également être audio : dans ce cas il faudra simplement écrire ce que vous entendez.

Enquêtes et sondages.

Voici une tâche que l’on retrouve sur absolument tous les sites multi-rémunérateurs. Répondre à des enquêtes est sans doute le moyen le simple et rapide de gagner de l’argent sur internet.

En plus, c’est sans doute la mission la moins pénible de toutes puisque les sondages varient tout le temps. Parfois on vous demandera votre avis sur une nouvelle marque de vêtement. D’autres fois il s’agira de vos habitudes alimentaires …

Phoning.

Vous savez certainement de quoi il s’agit. Le phoning est une pratique commerciale vieille comme le monde. Il s’agit en effet d’appeler des clients, des commerces ou des fournisseurs pour transmettre une information simple. Il peut s’agir de la date de lancement d’un nouveau produit, d’un délai de paiement dépassé ou d’un numéro de commande non-reçue.

Rédaction.

Enfin, dernier type de tâche rémunérée : l’écriture, dont nous avions d’ailleurs déjà parlé à l’occasion de notre article sur l’art de se faire payer pour écrire des histoires. N’hésitez pas à le lire si vous souhaitez en savoir plus !

En ce qui concerne les missions de rédaction que l’on trouve sur Foule Factory et bien il y a un peu de tout. Cela va du contenu optimisé SEO au simple avis de 3 mots.

Foule Factory avis : un bon plan ?

Comme nous l’avons vu un peu plus tôt dans cet avis, vous pouvez espérer gagner jusqu’à 250 euros mensuels grâce à Foule Factory. Ramenés à une année, cela représente tout de même 3000 euros, soit 2 mois de salaire en plus pour la plupart d’entre nous. Vu comme ça, c’est pas mal du tout !

Que penser de Foule Factory

Mais est-ce que vous pourrez réellement gagner 250 par mois ? C’est à voir. D’abord il faudra que vous puissiez vous inscrire puisque le nombre de place est limité à 50.000. 

Une fois inscrit, vous allez devoir passer ce que l’on appelle des certifications. C’est à dire des tests qui permettront d’évaluer vos aptitudes. Elles sont obligatoires pour commencer à travailler mais vous n’êtes pas obligé de toutes les passer. Concentrez-vous sur celles qui vous intéressent et qui vous correspondent.

Par ailleurs, le nombre de missions que l’on vous propose ne dépend pas que de vos certifications. Les clients vont également noter votre travail. Et plus votre rendu sera de qualité, plus vous serez sollicité.

Finalement, comme partout c’est la prime à l’effort qui règne ! Si vous êtes motivé, alors vous avez toutes vos chances de gagner plusieurs centaines d’euros par mois grâce à Foule Factory et son système de crowdsourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page