Être payé pour lire des livres : 3 bons plans pour gagner de l’argent en lisant chez soi !

Être payé pour lire des livres, voilà une idée qui fait sûrement frémir d’envie la plupart des rats de bibliothèque ! Imaginez un peu votre cadre de travail : vous êtes sur votre canapé, emmitouflé dans un plaid bien doux, tasse de thé sur le côté, bouquin entre les mains. Idyllique. Et ceux qui cherchent un moyen pour gagner de l’argent en voyageant peuvent eux aussi parfaitement s’y voir : dans l’avion, dans le train ou le bus, vous rentabilisez votre temps en lisant, musique dans les oreilles et parfums inconnus dans le nez. Le rêve.

Être payé pour lire des livres, trop beau pour être vrai ? Après tout, il est bien possible de gagner sa vie en écrivant des histoires ! Alors, pourquoi pas ? La preuve, avec les 3 bons plans que j’ai dégoté pour tous ceux qui dévorent les mots comme des biscuits apéro.

#1. Être payé pour lire des livres et les corriger.

Cela ne vous aura pas échappé, le monde de l’édition a bien changé ! Il y a une dizaine d’années, très peu d’auteurs amateurs osaient espérer que leur oeuvre fut un jour publié. Vendre son livre et pouvoir en vivre, c’était un beau rêve réservé à une poignée de chanceux.

Et puis, le livre électronique est arrivé. Et n’en déplaise aux nostalgiques du grain de papier, le digital séduit de plus en plus de lecteurs.

En quoi ça consiste ?

Bien que, pour certains, la liseuse signe l’arrêt de mort de l’impression papier, il faut bien avouer qu’elle a quelques bons côtés. Mais je ne suis pas là pour vous vendre une liseuse, alors passons sur l’aspect pratique de la chose.

Le fait est que pour publier un livre vous n’avez plus forcément besoin de faire appel à une maison d’édition. Passer un texte au format digital, cela n’a rien de bien compliqué et cela se résume d’ailleurs en trois lettres : PDF. Et puis surtout, cela ne coûte absolument rien ! C’est ainsi que l’auto-publication s’est peu à peu démocratisée. A présent, il suffit d’avoir quelque chose à écrire pour pouvoir le vendre sur des plateformes telles que Amazon Kindle.

Mais entre l’écriture et la mise en vente, il reste une étape primordiale. Celle de la relecture ! On est jamais à l’abris d’une coquille, d’une faute d’orthographe ou de grammaire. Et c’est là que vous intervenez ! Votre mission, si vous l’acceptez, traquer les virgules mal placées, les mauvais accords et les erreurs d’inattention.

Combien puis-je gagner en tant que relecteur-correcteur ?

Vous pouvez tenter votre chance en tant que correcteur-relecteur auprès des maisons d’édition et espérer un salaire stable. Mais dans ce cas, mieux vaut compter avec une formation solide !

Tout porte donc à croire que vous travaillerez à votre compte et que vos principaux clients seront des amateurs. Certains d’entre eux n’auront encore jamais publié de livre. Et très peu sont ceux qui vivent complètement de la vente de leurs exemplaires. Pas besoin d’avoir fait une étude de marché méticuleuse pour comprendre que ces auteurs n’ont pas forcément les moyens d’investir dans vos services.

Être payé pour lire des livres

Vous devrez donc offrir des tarifs compétitifs et faire beaucoup de volume. Un salarié en maison d’édition peut espérer entre 1500 et 1900 euros mensuels. Mais un indépendant ? Pour que vous puissiez vous faire une petite idée, la plupart des correcteurs-relecteurs facturent 30 cents d’euros par page.

Admettons que vous puissiez relire et corriger 50 pages par heure, cela vous donne un salaire horaire de 15 euros. Mais attention, vous ne pourrez sûrement pas lire (et corriger de manière efficace) à ce rythme 8 heures par jour !

Comment s’y prendre ?

Si vous souhaitez être payé pour lire des livres et les corriger, je vous conseilles de vous inscrire sur des plateformes type Upwork ou Fiverr. Ces sites servent de lieu de rencontre entre les prestataires de services et les personnes qui sont à la recherche d’un freelancer pour effectuer une tâche précise. Je vous en parlais d’ailleurs à l’occasion de mon article au sujet des micro-tâches rémunérées.

L’avantage de ce genre de plateforme, c’est que vous pouvez postuler sur plusieurs compétences à la fois. Rien ne vous empêche d’indiquer vos compétences en traduction, en écriture ou en design. D’ailleurs, je vous recommande vivement de le faire ! Cela vous permet d’optimiser vos chances de décrocher un contrat.

De la même manière, si vous avez des compétences en mise en page, édition ou promotion, n’hésitez pas à bien détailler tout cela dans votre profile. Les personnes capables d’assurer plusieurs tâches à la fois sont particulièrement recherchées.

En parallèle, je ne saurais que trop vous conseiller de vous former. D’une part parce que vous serez plus sûr de vous à l’heure de facturer vos services à un prix qui vous semble raisonnable. Et d’autres part parce que vous dénicherez plus facilement des contrats. Pensez à l’excellente formation Projet-Voltaire. Le site Udemy offre également des possibilités de formation. Et puis bien sûre : lisez sur le sujet !

#2. Être payé pour lire des livres à voix-haute.

Vous l’aurez sûrement compris, le métier de relecteur-correcteur est davantage destiné à ceux qui ont une bonne maîtrise de la langue française. Si le Bescherelle n’est pas votre livre de chevet, ne vous en faîtes pas, j’ai pour vous la solution : être payé pour lire des livres à voix haute !

En quoi ça consiste ?

Vous connaissez sans doute le principe du livre audio. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le livre audio n’est pas une invention contemporaine ! A l’époque de l’Antiquité, alors que l’alphabétisation frôlait les pâquerettes, écouter des narrateurs était la seule façon de s’instruire par les livres.

Même après la démocratisation de l’éducation vers l’an 800, puis l’invention de l’imprimerie, en 1450, la lecture de livre à haute voix continue de s’imposer. D’ailleurs, les premiers enregistrements de livre audio seront rendus possibles en 1877, avec l’invention du phonographe. A cette époque et aujourd’hui encore, le livre audio est le seul moyen de « lecture » pour les personnes qui ont une défiance visuelle. Il sert également de support éducatif pour les jeunes enfants.

Être payé pour lire des livres à haute voix

Mais ces dernières années, le livre audio est entre toutes les oreilles. Ce succès est sans aucun doute à l’origine des progrès faits en matière de synthèse vocale. Néanmoins, le recours à la voix humaine reste une préférence. Et c’est là que vous intervenez !

Votre mission si vous l’accepter : être payé pour lire des livres à voix haute, en y mettant le bon ton et le bon rythme.

Combien puis-je gagner en tant que narrateur de livres audio ?

Comme pour la plupart de ce genre de service, il est particulièrement difficile d’évaluer un tarif. Surtout si vous débutez et que vous n’avez pas spécialement d’expérience. Si vous comptez offrir vos services sur une plateforme de freelancers type Upwork ou Fiverr, je vous recommande d’aller zieuter ce qu’offrent les autres !

Mais pour que vous ayez un ordre d’idée, j’ai trouvé ici un barème approximatif (il date tout de même de 2015) selon lequel vous pouvez facturer 300 euros brut pour 3 heures de travail. Un taux horaire d’une centaine d’euros, c’est ce que j’ai trouvé sur la plupart des blogs spécialisés que j’ai consulté.

Après, il faut également savoir qu’il existe des plateformes spécialement dédiées aux narrateurs de livres audio. Dans ce cas, votre salaire va dépendre de la commission, laquelle va dépendre de la plateforme. Mais d’une manière générale, attendez-vous à devoir brader quel que peu vos prestations. La concurrence est rude et ce type de site cherche à proposer les tarifs les plus compétitifs du marché.

Bien entendu, le tarif /horaire ou tarif /mot ou encore pourcentage sur les ventes auquel vous pourrez prétendre va dépendre de vos compétences. Comme nous allons tout de suite le voir, il ne suffit pas d’avoir une jolie voix pour être payé pour lire des livres audio.

Comment s’y prendre ?

Si vous avez décidé de vous lancer dans le monde du livre audio, alors n’attendez pas plus longtemps pour vous inscrire sur une plateforme en ligne ! Plus tôt vous-vous inscrivez et plus rapidement vous accumulerez de l’expérience !

Comme je vous le disais, il y a deux types de plateformes sur lesquelles vous pouvez vous inscrire. D’un côté il y a Upwork et Fiverr, elles regroupent des milliers de freelancers et vous permettent de postuler sur plusieurs compétences à la fois. Si vous avez besoin d’argent rapidement, c’est une excellente option car vous augmentez vos chances d’obtenir un contrat.

En parallèle, rien ne vous empêche de vous inscrire également sur une plateforme spécialisée comme ACX ou encore AudioLib. Seul petit bémol, AudioLib s’adresse exclusivement aux personnes qui ont une formation en théâtre. Ce qui nous amène au point suivant : formez-vous !

Être payé pour lire des livres à voix haute, cela peut paraître tout bête, mais en réalité, il faut un certain savoir-faire. Avoir une bonne élocution, mettre le bon ton et rendre la lecture intéressante sont autant de qualité qui s’apprennent avec l’expérience mais aussi quelques formations !

Enfin, dernier aspect à prendre compte : pour pouvoir facturer des tarifs compétitifs alors la qualité de vos enregistrements devra être impeccable ! Investissez dans un bon micro et travaillez dans une pièce un minimum insonorisée.

#3. Être payé pour lire des livres et les noter.

Être payé pour lire des livres, que ce soit en tant que correcteur ou en tant que narrateur, cela demande tout de même un certain savoir-faire. D’autant que la concurrence est rude ! Il faudra donc un certain temps avant de pouvoir vivre de votre passion pour la lecture.

Si vous avez besoin d’argent rapidement, voici une petite astuce qui vous permettra, non pas de gagner des milles et des cents, mais d’engranger quelques euros en peu de temps.

En quoi ça consiste ?

C’est un concept encore assez peu développé et, à ma connaissance, il n’y a pour l’instant qu’une seule plateforme qui vous permette de gagner de l’argent de cette manière là. Il s’agit de Skope, une site créé par le développeur web français Romain Mougel il y a une peu plus de 4 ans.

L’idée de ce site est simple – mais, comme toujours : il fallait y penser – il fonctionne comme un magazine collaboratif. Des rédacteurs amateurs s’inscrivent y peuvent poster des articles sur le sujet de leur choix, sans ligne éditoriale spécifique. D’un autre côté, il y a les raters, qui lisent, notent et partagent les articles de leur choix afin que les plus pertinents puissent bénéficier d’une meilleure visibilité. Quel que soit leur rôle au sein de la communauté, les membres reçoivent une compensation financière.

Gagner de l'argent en lisant

Et c’est là que vous entrez en jeu ! Skope se présente sous la forme d’un réseau social, avec son propre fil d’actualité, lequel évolue en fonction de vos préférences. Cela vous permet d’être payé non pas pour lire de longs livres mais de courts articles, sur le thème de votre choix qui plus est !

Skope s’adresse donc à ceux d’entre vous qui n’ont pas forcément beaucoup de temps et qui ne sont pas spécialement fan de lecture.

Combien puis-je gagner en tant que rater ?

Difficile de vous répondre. En effet, il semblerait que les membres de la plateforme soient rémunérés via les dons des lecteurs. Du coup, cela va dépendre ! Mais on peu facilement déduire qui ce n’est pas avec cela que vous gagnerez de quoi vivre. Cette astuce vous permettra, tout au plus, d’arrondir vos fins de mois  !

Pour gagner une somme conséquente, vous devrez donc multiplier les missions de ce genre. Assez proche de ce concept où vous devez liker et partager un contenu, on trouve les fameux Get Paid To. Il s’agit de plateformes qui vous proposent de petites tâches rémunérée comme répondre à un sondage, classer des images selon un critère définit ou encore qui vous proposent d’être payé pour regarder des pubs.

Ces petites missions ne vous demande pas beaucoup de temps. Par ailleurs, vous pouvez les réaliser à n’importe quel moment de la journée. C’est une excellente manière de gagner un complément de revenus intéressant ! Certains internautes gagnent ainsi jusqu’à 450 euros /mois. Alors, ça vaut le coup d’essayer non ?

Comment s’y prendre ?

Comme je vous le disais, la plateforme Skope vous permet d’être payé en fonction des donations. Cela ne représente pas une grosse somme d’argent, néanmoins si vous êtes intéressé sachez qu’il n’y a aucun pré-requis. Il suffit de vous inscrire.

Si ce sont les autres missions qui vous intéressent. Comme répondre à des sondages, regarder des publicités ou même tester des produits. Alors je vous recommande de vous inscrire sur ces plateformes de confiance : Swagbucks, Ysense, Swiper ou encore NeoBux parmi d’autres.

Sur ce, je vous laisse, j’espère que cet article vous aura été utile ! Et si vous souhaitez continuer votre lecture, je vous recommande cet article : Notre astuce pour travailler chez soi pour Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *