Gagner de l’argent en voyageant : guide du parfait digital-nomade.

Gagner de l’argent en voyageant, c’est le but ultime de ceux qui adoptent le voyage comme un mode de vie. Et contrairement à ce que certains pensent, décider de prendre un billet d’avion sans retour, ce n’est pas un lubie contemporaine. Depuis toujours, des nomades dans l’âme ont chargé leur sac à dos en quête de liberté. Sauf qu’il y a 10 ans, nous n’étions pas conscient qu’il suffisait d’une bonne connexion internet !

Je me souviens lors de mon premier road-trip, c’était il y a … Bref, c’était il y a longtemps. J’avais appris à faire des petits bijoux que je vendais sur la plage. Je cultivais dans un champs pour pouvoir planter ma tente et manger quelques légumes. Je cherchais des petits boulots en tant que serveuse, femme de ménage … etc. Et lorsque je racontais mes aventures, je m’entendais dire « Mais qu’elle chance tu as, c’est vraiment une belle expérience« .

C’est sûre, j’ai sacrément mûri. N’empêche que si j’avais été rédactrice web à cette époque, je ne me serais pas embêtée à suer sous le soleil pour ensuite dormir à même le sol !

Aujourd’hui si vous-vous y prenez bien vous pouvez vous dégoter un job en ligne et gagner de l’argent tout en voyageant. Cela vous permet de mettre un peu de beurre dans vos pâtes. Ceux qui ont fait de longs voyages avec un budget réduit savent de quoi je parle : il arrive un moment où on aimerait juste une bonne douche, un bon lit, un p’tit resto et pouvoir se payer quelques attractions touristiques.

Et puis, si vraiment vous avez envie d’engranger des expériences, rien ne vous empêche de faire du woofing de temps en temps 😉

11 façons de gagner de l’argent en voyageant : les métiers du web.

Vous avez décidé de partir en voyage pour une durée indéterminée. L’idée vous plait et vous-vous imaginez volontiers à l’autre bout du monde, où chaque jour sera différent et aura son lot de surprises à vous offrir. Mais il faudra bien vivre de quelque chose !

L’amour et l’eau fraîche ne sont malheureusement pas encore acceptés comme moyen de paiement. D’ailleurs, certains rabats-joies ne manqueront pas de vous le faire remarquer.

Voici 11 raisons de poursuivre votre rêve.

#1. Rédacteur web.

La rédaction web est sans aucun doute la manière la plus rependue et la plus accessible pour gagner de l’argent en voyageant. D’abord parce que, même si la concurrence est rude, la demande est énorme et n’est pas prête de s’éteindre. Ensuite, parce que vous n’avez pas besoin de compétences particulières.

Comme je l’expliquais à l’occasion de mon article : Comment gagner de l’argent en écrivant ? Pour devenir rédacteur web il vous suffit d’aimer écrire. Bien sûre, il y a quelques notions, notamment en SEO, qu’il vaut mieux connaître. Mais les ressources sur le sujet abondent. Et puis, une fois votre premier contrat décroché, vous verrez que vous apprendrez très vite à écrire au goût de Google.

Pour trouver ce genre de job, vous pouvez vous inscrire sur Scribeur, Edit-Place ou Textmaster. Vous pouvez aussi vous créer un compte sur Upwork ou Fiverr.

#2. Copywriter.

Le Copywriter est souvent confondu avec le rédacteur web de contenu SEO. C’est vrai que ces deux activités se ressemblent et que souvent, si vous faîtes l’un vous faîtes l’autres. En réalité le copywriter est une branche spécialisée du rédacteur web. Le rédacteur web écrit sur n’importe quel sujet et son but principal est d’informer. Tandis que le but du copywriter est de vendre.

Si vous faîtes parti des milliers de jeunes qui sortent d’une école de commerce, alors ce type de job en ligne devrait vous plaire. Et vous ne devriez pas avoir de mal à évoluer rapidement dans ce milieu, où l’on trouve aussi bien des marchands de tapis pas très subtiles que de véritables craques de la vente subconsciente.

Il n’existe pas de formation spéciale. Mais encore une fois, vous trouverez énormément d’articles complets sur le sujet. Pour dégoter ce genre de travail, je vous conseilles également une plateforme pour freelancers.

#3. Faire du marketing digital.

Si pratiquement n’importe qui peut prétendre aux métiers de Rédacteur Web et Copywriter, ce n’est pas vraiment le cas de qui souhaite se lancer dans le marketing digital. Non pas que cela demande des compétences techniques poussées. Mais quelques notions et connaissances de base en marketing sont toutefois requises.

Comme son nom l’indique, le marketing digital consiste à mettre en place les stratégies marketing sur internet. Cela concerne aussi bien la création d’un site web, la mise en place d’un catalogue en ligne, la création de newsletters mais aussi la publicité, l’affiliation etc.

Il faut donc être polyvalent. Par ailleurs, une expérience en entreprise est un vrai plus, tout comme une formation universitaire.

#4. Community Manager.

On reste dans l’univers des marketeurs avec ce métier, qui gagne en popularité depuis déjà plusieurs années. Le community manager peut être considéré comme une branche du Marketing Digital. En effet là encore il s’agit de faire la promotion d’un bien ou d’un service via internet. Sauf qu’ici on se concentre exclusivement sur les réseaux sociaux.

Inutile de vous faire un topo, vous le savez, aujourd’hui une présence sur Facebook, Instagram et Twitter est indispensable pour n’importe quelle entreprise. Mais il ne suffit pas de se créer un profil et d’écrire une petite description pour que cela fonctionne ! Il faut en effet régulièrement poster du contenu pertinent et aller à la pêche aux likes ! 

A lire aussi : Comment devenir influenceur ? 

Ceux qui ont étudié en école de commerce ont sûrement eu la possibilité de se spécialiser dans ce domaine. A mon époque, ce n’était qu’un module d’une dizaine d’heures. Mais aujourd’hui, il s’agit bien d’une discipline à part entière. Malgré cela, vous pouvez tout de même tenter votre chance, même si vos études n’ont pas grand chose à voir avec.

#5. Photographe.

Bon, on laisse de côté pendant quelques lignes les jobs en relation avec le marketing. Voyons à présent quelque chose qui devrait plaire à ceux qui ont la fibre artistique. Vendre ses photos sur internet est un excellent moyen de gagner de l’argent en voyageant. Si vous bénéficiez d’une formation professionnelle, c’est mieux, mais ce n’est pas indispensable.

Travailler en voyageant pour gagner de l'argent

Aujourd’hui, grâce à internet, vous pouvez soumettre facilement vos photos à la vente via les nombreuses banques en ligne. Alors, si vous avez un appareil photo et que vous savez un minium éditer vos clichés, allez jeter un oeil sur Shutterstock, Pixabay ou Getty Images. Attention, il faudra faire de gros volumes si vous voulez gagner suffisamment d’argent. Les gains /photo sont très faibles.

Pendant un voyage, j’ai croisé un couple qui proposait aux auberges et aux hôtels de leur vendre des photos qualité professionnelle pour leur site, blog ou annonce Booking. Un bon moyen, selon eux, de gagner de l’argent en voyageant, sans brader le prix de leurs photos !

#6. Traducteur.

Si vous êtes doué en langues, c’est le moment d’en profiter ! En tant que Français, vous avez de la chance car les traductions dans la langue de Molière sont particulièrement prisées. Et selon mon expérience personnelle, relativement peu de Français natifs proposent leurs services de traducteur.

Bien entendu, il faut que vous maîtrisiez au moins une autre langue. L’anglais n’offre pas beaucoup de débouchées, il y a trop d’offre et il faut un excellent niveau pour décrocher un job correctement payé. Par contre, l’espagnol reste assez porteur et je ne vous parle même pas du portugais, de l’italien et de l’allemand. Et si vous parlez une langue peu courante comme le suédois, le coréen ou le russe alors vous êtes le roi du pétrole !

Certains traducteurs ont une formation professionnelle et ils peuvent donc facturer un meilleur tarif. Si ce n’est pas votre cas, vous pourrez tout de même décrocher des contrats intéressants. Avec le temps et l’expérience, vous pourrez augmenter vos tarifs.

#7. Webmaster.

Comme je vous le disais un peu plus tôt – et vous le savez sûrement – aujourd’hui la présence sur le web est l’enjeu principal des entreprises. Et cela passe forcément par la création d’un site web.

Même si aujourd’hui il existe des outils qui permettent à Mr. PresqueToutLeMonde de créer une page acceptable, de nombreuses entreprises font tout de même appel au professionnel qu’est le webmaster. Il se charge en effet non-seulement de créer une page unique et adaptée à l’activité de l’entreprise, mais aussi de son bon fonctionnement tout au long de sa durée de vie. Depuis la création de contenu, jusqu’à la ligne éditoriale et la maintenance au quotidien.

Il n’y a pas de doute là dessus, il s’agit d’un métier à part entière. Il existe des formations et des cursus spécialisés.

#8. Assistant Virtuel.

Le métier d’assistant virtuel, ou VA pour les intimes, se développe de plus en plus. Et c’est donc devenu l’un des moyens de gagner de l’argent en voyageant les plus populaires. D’ailleurs si vous-vous inscrivez sur une plateforme type Upwork ou Fiverr, vous verrez qu’il y a énormément de demande dans ce secteur. Si vous êtes polyvalent(e) et que vous avez un don pour résoudre des problèmes, alors ce job est pour vous.

Les tâches de l’assistant virtuel varient. Généralement il s’agira de secrétariat, d’administration, comptabilité, gestion d’une liste de diffusion etc. Mais il peut aussi s’agir d’une assistance axée sur le marketing avec une gestion des réseaux sociaux, création de newsletter, veille commerciale etc.

L’avantage, c’est que vous pouvez vite évoluer. Si vous êtes du genre pro-actif vous passerez rapidement de la simple gestion administrative à l’organisation et la coordination d’événements. Par contre, il ne faudra veiller à ce que vos tarifs évoluent eux aussi !

#9. Designer graphique.

Être Designer graphique peut vous permettre de gagner de l’argent en voyageant. Mais il faudra, bien-entendu, compter avec un diplôme et une expérience solide. Ce métier séduit en effet énormément de personnes et la concurrence est extrêmement rude. Par ailleurs, pour de gros projets, les entreprises optent généralement pour une collaboration de visu.

Mais, si vous êtes Designer graphique rien ne vous empêche de vous concocter un joli book, de créer un profil Linkedin et de vous lancer en tant que designer freelance ! Sachez qu’il existe des plateformes spécialement dédiées au graphistes qui proposent leurs services en ligne. Par exemple le site graphiste.com propose de mettre en relation particuliers, entreprises et Graphistes professionnels.

Je ne suis pas sûre que les tarifs pratiqués soient toujours très intéressants. Mais comme pour la photo, rien ne vous empêche, pendant votre voyage, de proposer vos services au auberges ou hôtels que vous croisez qui n’ont pas d’image marketing définie.

#10. Blogueur.

Avoir son propre blog et pouvoir en vivre, est sans aucun doute la manière la plus prisée qu’il y ait pour gagner de l’argent en voyageant. Il est vrai que ce sont bien souvent les blogs de voyage qui nous donnent envie de partir à l’aventure, ordinateur portable sous le bras.

Si tel est votre rêve, alors lancez-vous ! Mais prenez en compte que cela demande énormément de travail ! Il ne s’agit pas de poster de jolies photos avec un petit texte écrit à la vite. Si vous voulez attirer du trafic et placer quelques liens affiliés qui vous permettrons de gagner de l’argent tout en voyageant, cela ne va pas être suffisant.

Avoir un blog de voyage pour gagner de l'argent en voyageant

Je ne compte plus le nombre d’amis qui ont commencé un blog de voyage. Au début : pleins de photos, des bonnes astuces et des adresses sympas. Et puis, les publications s’espacent de plus en plus. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un poste, de temps en temps, rédigé à la va-vite avec une ou deux photos.

Selon moi, la première erreur est de commencer le blog une fois en voyage. Si vous n’êtes pas pressé, mieux vaut d’abord créer le blog, le lancer et vous assurer d’un minimum de trafic. La deuxième erreur est de croire que vous pourrez bosser dans un hamac sur une plage idyllique, comme on le voit d’ailleurs sur pleins de photos.

Être blogueur demande du temps au quotidien. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait en deux minutes, entre un bain de soleil et un cours de plongée … Si vous êtes conscient de cela, alors lancez-vous !

#11. Télémarketeur.

Pour clôturer cet article, j’ai choisis de vous parler d’un moyen extrêmement simple pour gagner de l’argent tout en voyageant : le télémarketing. Alors oui, c’est beaucoup moins glamour que blogueur de voyage ou que photographe. Mais il n’empêche que si vous décidez de partir sur un coup de tête, que vous n’avez aucun plan et aucune compétence ou passion particulière, le télémarketing peut être un bon plan ! Au moins au début.

Pour ceux qui ne savent pas trop en quoi ça consiste, généralement on vous envoie une liste de clients potentiels que vous devez appeler et convaincre. Si vous avez une petite formation en ventes, évidement, c’est un plus. Ceci dit, si ce n’est pas le cas, ce n’est pas discriminent. Vous aurez par contre besoin de Skype et d’une excellente connexion internet pour que les appels puissent se dérouler sans encombres.

Pour trouver ce genre de job en ligne, je vous conseille d’aller jeter un oeil sur les plateformes pour freelancers, à l’instar de Upwork et de Fiverr.

Sur ce, chers futurs nomades digitaux, je vous souhaite de réussir votre projet de voyage et d’en profiter un maximum ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *