Complément de revenus

Comment vendre ses photos sur internet : astuces, bons plans et conseils

Vous êtes nombreux à vouloir savoir comment vendre ses photos sur internet. Il faut dire que la perspective de vivre de sa passion est très alléchante ! Imaginez un peu que vous puissiez gagner de l’argent en voyageant et parcourir le monde, ou tout simplement prendre le temps d’élever vos enfants tout en gagnant de l’argent grâce à vos clichés ! Ce serait un rêve devenu réalité n’est-ce pas ?

Meilleur site pour vendre ses photos sur internet

Grâce à Internet, il est désormais plus simple de vendre ses photos enligne. Il existe différent types d’agences qui constituent des banques d’image en ligne. On retrouve les agences Microstock qui regroupent des images pouvant être vendu plusieurs fois et qui permettent d’alimenter les blogs et sites en tout genre, et les agences Macrostock qui font des ventes exclusives, le cliché ne pouvant être vendu qu’une fois. Voici notre classement des meilleurs sites pour vendre ses photos sur internet.

1. iStock

C’est le site de référence pour vendre ses photos sur Internet. Le principe est simple, vous devez tout d’abord prouver la qualité de votre travail en envoyant trois clichés. Une fois approuvé, vous pouvez exposer vos photos. Vous touchez 20% du prix de vente, taux qui peut monter jusqu’à 40% si vous travaillez en exclusivité avec ce site. Même si ce taux peut paraître bas, il est important de se rappeler qu’un cliché peut être vendu plusieurs fois mais surtout qu’Istock a une visibilité mondiale.

2. Shutterstock

Là encore il faut passer un test d’évaluation avec 10 clichés. Une fois approuvés, vous pouvez exposés vos photos. Pour les acheteurs, le principe est différent, ils paient un abonnement mensuel pour télécharger un nombre de photos. S’ils téléchargent l’une de vos photos, vous touchez entre 25 et 30 centimes d’euros par téléchargement.

3. Dreamstime

Dreamtime, c’est plus de 140 millions d’images de haute qualité alimentés par plus de 640 000 photographes. La commission est généreuse : 50 % du prix de vente. Il est à noté que la résolution des photos doit être supérieure à 3 mégapixels.

4. Pixabay

Pixabay a été le précurseur des banques d’images en ligne. Le site a bien évolué depuis : ergonomique avec un moteur de recherche performant. Ici les photo sont libre de droits donc vous pouvez les acheter gratuitement. Cependant Pixabay incite les acheteurs à faire un don au photographe ce qui rend les revenus très aléatoires. La visibilité de Pixabay permet surtout de gagner en notoriété mais ce n’est pas le meilleur site pour vendre ses photos et gagner de l’argent.

5. Fotolia

L’originalité de Fotolia est d’avoir un classement des photographes en fonction du nombre de téléchargement. La place dans le classement fait également augmenter le taux de commission. Celui-ci peut donc varier de 33% à 64% en fonction du classement mais aussi de l’exclusivité de vente sur Fotolia. Les photos doivent avoir une résolution d’au moins 3.7 mégapixels.

6. Getty Images

Getty Images est une agence Macrostock, ce qui signifie qu’elle s’adresse plutôt aux entreprises qui recherchent des clichés uniques pour alimenter leur site internet institutionnel ou pour réaliser des campagnes de communication. En effet ces entreprises ne veulent pas retrouver leurs clichés ailleurs. Vous devrez tout d’abord être accepté après une évaluation de vos clichés. Vos photos devront avoir toute une excellente qualité. Les taux de rétribution est de 30 %.

7. Alamy

Alamy est une agence Macrostock comme Getty Images. C’est une banque d’image britannique de plus petite taille mais qui offre une rétribution plus intéressante : entre 40 % et 50 % de taux de commission en fonction de l’exclusivité de travailler avec cette plateforme. C’est une

Comparatif des meilleurs sites pour vendre ses photos sur Internet

SiteAvantages
1.iStockGrande visibilité
Taux : 20 à 40%
2.ShuttestockPhotos et vidéos
25 à 30 centimes euros / image
3.DreamstimePhotos, vidéos et audio
Taux : 50%
4.PixabayÉnorme visibilité
Rétribution par don
5.FotoliaClassement des photographes
Taux : de 33% à 64 %
6.Getty ImagesVente unique
Taux de 30%
7.AlamyVente unique
Taux : de 40% à 50%

Combien d’argent peut-on gagner en vendant ses photos sur Internet ?

Le tarif des photos usuelles

C’est décidé, vous allez tout plaquer pour vendre vos photos sur internet. Mais, dans un petit coin de votre tête, il y a cette voix qui vous susurre : vendre des photos sur internet, tu crois vraiment que ça suffit pour vivre ? 

Remarquez, si vous n’êtes pas du genre à vous faire du mouron, un membre de votre famille s’en chargera pour vous ! Alors autant aborder tout de suite l’aspect financier de la chose.

Plus qu’un moyen de revenu, la photographie est un avant tout un art. Par définition, sa valeur est subjective. Vous risquez d’être déçu d’apprendre qu’une photo en moyenne se vend entre 0,25 euros et 0,50 euros. Autant dire qu’il va falloir envoyer du cliché si vous voulez vous faire un salaire…

Mais tout dépend du volume que vous vendez ! Si une photo vaut 0,25 euros. Admettons qu’elle séduise une personne par semaine. En un mois, une photo me rapporte 2 euros. Si je publie seulement 1 photo par jour, tous les jours. J’aurais 30 photos qui me rapportent 2 euros soit 60 euros /mois.

Ces photos, une fois publiée, elles restent en ligne et elles peuvent continuer de me rapporter. C’est ce que l’on appel le revenu passif. Le mois d’après je publie encore une fois 1 photo par jour et je gagne donc 60 euros de plus. J’ai déjà 120 euros /mois qui rentreront automatiquement…

Et ainsi de suite, jusqu’à atteindre vos objectifs.

Le tarif des photos d’art

Si vous vous lancez dans les photos d’art, les prix peuvent être bien différents. En effet l’art étant subjectif, le prix des photos peuvent s’envoler.

Ce cliché de Petter Lick, « Phantom » s’est vendu en 2014, 6.5 millions de dollars, devenant la photo la plus chère du monde.

Certes vous aurez rarement l’occasion de vendre vos photos pour se prix là mais avec un peu de talent, un bon appareil, vous pouvez vendre des clichés plusieurs centaines d’euros.

Nos astuces pour vendre ses photos sur internet

Bon, vous l’aurez compris, gagner de l’argent en vendant vos photos ne se fera pas du jour au lendemain. Finalement, c’est un peu comme tous les métiers en freelance. Au début, on rame. Et puis un beau jour, on met les voiles !

L’important dans ce genre d’activité, c’est d’être persévérant et de se donner les moyens de réussir.

1. Commencez avec les thèmes les plus sollicités.

Le plus difficile à accepter lorsque l’on veut vivre de sa passion, c’est qu’au début, ce n’est pas très passionnant. Malheureusement, il faut bien commencer par quelque chose et si vous voulez vous faire connaître tout en gagnant un peu d’argent, il faudra accepter de photographier des thèmes un peu … clichés. Comme celle-ci.

Comment vendre ses photos sur internet rapidement ?

Vous savez : un couple qui se bécote sur un banc, une petit garçon avec un ballon, un quinquagénaire qui fait du sport. Ce genre de choses. Si vous avez la fibre créative, vous risquez fort de vous ennuyer. Pourtant, comme je vous le disais, si vous avez décider de vivre de votre passion, il faudra faire quelques concessions. Du moins au début.

Avant de partir dans tous les sens et vouloir photographier des petits chats et des familles blondes aux yeux bleus, prenez le temps de définir une thématique.

L’immobilier, la banque et les finances sont des sujets sur lesquels ont écris en continu qui auront toujours besoin d’images. Idem pour le domaine de la santé (surtout par les temps qui courent …). Ou celui de la gastronomie. Tout ce qui a attrait au couple et à la drague fonctionne aussi très bien. Mais on trouve déjà plus de concurrence car ces thèmes sont un peu plus simples à traiter. Tout comme la thématique de la beauté, du bio et du naturel.

Bien sûre, il ne s’agit pas de choisir un thème pour ne plus en sortir. Vous pouvez par exemple en changer tous les mois.

2. Soyez présent sur les réseaux sociaux !

Même si vous allez vendre vos clichés sur une plateforme spécialisée, il en faut jamais sous-estimer le pouvoir des réseaux sociaux. Et en ce qui concerne la photographie, c’est Instagram que vous devriez privilégier. J’ai d’ailleurs expliqué dans un précédent article comment gagner de l’argent avec Instagram.

Prenez le temps de créer un compte professionnel. N’oubliez pas d’indiquer votre adresse mail dans votre biographie afin que des clients potentiels puissent vous contacter. Pour ce qui est du contenu, c’est vous qui voyez. Vous pouvez publier les clichés en vente sur la plateforme microstock ou en profiter pour publier vos plus beaux clichés, réservés à une clientèle plus spécifique.

Dans un cas comme dans l’autre, n’oubliez pas de mettre un filigrane ! Ce n’est pas très joli, mais au moins vous êtes sûre que personne ne sera tenté de faire un clique droit > enregistrer l’image sous. Nous reviendront un peu plus loin dans l’article sur les questions de droit d’auteur…

3. Créez un blog ou un site internet

Vous le savez, aujourd’hui la grande mode est au blogging. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour vous aussi créer votre blog photo ? C’est sûre, un blog demande un peu plus de travail qu’un compte Instagram. Mais si vous-vous y prenez correctement, vous multipliez les opportunités de gagner de l’argent en vendant vos clichés !

Pour créer un blog, vous n’avez pas forcément besoin de parler le language HTML. Il existe de nombreuses plateformes qui vous mâchent le travail. C’est le cas de WordPress et de Wix. Il en existe même certaines comme Jimdo qui intègrent une partie vente en ligne.

Et puis, vous n’êtes même pas obligé d’écrire des milliers d’articles si vous n’aimez pas cela. Contentez-vous d’une galerie, d’une partie « contacte » et de quelques lignes de présentation. Si vous le souhaitez, vous pouvez écrire trois ou quatre post rapides et efficaces types : comment choisir le bon appareil photo ? Ou quel logiciel de retouche photo est le plus adapté au débutant ? Histoire d’attirer un minimum de trafic que votre page !

Vendre ses photos sur internet : à propos des droits d’auteurs et du droit à l’image

Nous avons à peu près fait le tour de la question : Comment vendre ses photos sur internet ? Et vous avez pratiquement toutes les clés en main pour mener à bien votre projet. Néanmoins, il vous reste à aborder un ou deux sujets d’ordre pratique.

Faut-il signer vos photos ?

Comme je vous le disais un peu plus tôt, si vous publiez vos photos sur les réseaux sociaux, n’oubliez pas de les protéger avec un filigrane. Mais en réalité, en toute rigueur, vous n’avez même pas besoin de le faire. En effet vos clichés sont, quoi qu’il arrive, protégés par ce que l’on appelle le droit d’auteur, également connu sous l’appellation de copyright.

Pour profiter de ce droit d’auteur, vous n’avez rien à faire. Aucune inscription dans un registre spécial, aucune déclaration. Ni même votre signature n’est requise ! Votre image est automatiquement protégée contre le vol, le plagiat et la revente.

Cela, tout le monde est censé le savoir. Malheureusement dans les faits, de nombreuses personnes l’ignorent et font instinctivement un clique droit > enregistrer l’image sous. C’est pour cela que signer ou écrire que l’oeuvre est protégée par des droits d’auteur, même si ce n’est pas une obligation, ça ne mange pas de pain. Même Google s’y est mit !

Quels sont les différentes licences en Creative Commons ?

Vos photos sont à vous et le seront toujours. Mais que se passe t-il si vous vendez un cliché ? Est-ce que cela signifie forcément que vous perdez votre droit sur ce cliché ? C’est pour répondre à cette problématique qu’il existe de nombreuses licences qui contrôlent les œuvres libres de droits.

Les plus connues et les plus utilisées de toutes sont au nombre de 6 et sont regroupées sous le terme de Creative Commons. Elles permettent de gérer :

  1. Le patronyme : c’est à dire votre signature, avec votre nom et prénom cité obligatoirement à proximité de l’oeuvre.
  2. La modification de l’image : certaines licences interdisent la moindre modification de vos clichés, tandis que d’autres non.
  3. L’utilisation commerciale : vous pouvez décidez si oui ou non la personne qui vous achète le cliché pourra s’en servir à des fins commerciales.
  4. Partage identique aux conditions initiales : par exemple si quelqu’un modifie votre photo, il devra la partagée avec votre nom et sous les mêmes termes initiaux.

Vous l’aurez compris, même si le terme libre de droit peut laisser penser que vous perdez vos droits sur l’oeuvre, en réalité ce n’est pas du tout le cas !

Photographier des gens : la limite entre l’art et la vie privé

Autre aspect que j’aimerai aborder avant de clôturer le sujet : le droit à l’image. Si vous comptez vendre vos photos sur internet, vous serez forcément amené à photographier des personnes. Mais, niveau juridique, comment ça se passe ?

Voyager en travaillant

Si vous faîtes de la photo artistique, alors vous pouvez techniquement prendre les gens en photo dans la rue, sans forcément leur demander une autorisation. De même si vous prenez des photos plus posées, chez vous ou chez une autre personne. C’est tout à fait légal, temps que votre cliché ne porte pas préjudice à ses personnes.

Mais, comme vous songez vendre vos clichés, c’est un peu différent. Il  faudra en effet obligatoirement demander une autorisation écrite, dans laquelle sera stipulée la manière dont les clichés seront utilisés. Ces personnes peuvent éventuellement vous demander une rémunération, à titre de modèle.

Je vous recommande de ne pas sauter cette étape importante ! Même si les chances pour que la personne se retrouve parmi les millions de clichés vendus sur la toile sont rares, vous n’êtes pas à l’abris d’un coup du destin !

Est-ce que tout le monde peut vendre ses photos sur Internet ?

J’avais envie de répondre : oui, bien sûre que tout le monde peut ! Et puis en réfléchissant bien, finalement je n’en suis pas si sûre.

Si vous souhaitez gagner quelques dizaines d’euros par mois, juste histoire d’arrondir un peu vos fins de mois, alors dans ce cas, oui bien sûre que tout le monde avec un appareil photo et un minimum de créativité peut le faire.

Par contre, si vous souhaitez gagner votre vie en vendant vos photos, que ce soit pour voyager ou pour vous libérer de votre emploi actuel, alors attention, car je pense que ce n’est pas pour tout le monde. Il faut en effet énormément de persévérance. Et puis, être disposé à faire quelques sacrifices, comme photographier des sujets qui ne vous passionnent pas vraiment. Ou vous imposer une certaines cadence.

Transformer sa passion en métier peut être le début d’une belle aventure dans laquelle il ne faut pas hésiter à se lancer. Mais parfois, il faut savoir apprécier les choses telles qu’elles sont : une passion est une passion. Un métier, un métier.

A lire aussi : Comment gagner de l’argent en regardant des pubs ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page